Reparation des boutons de plip et de telecommande voiture


Eh oui, une télécommande se répare ...

L'Obsolescence programmée

La "Perversité" de tout un systéme économique. 

LA DUREE DE VIE DES PRODUITS ELECTRONIQUES DE PLUS EN PLUS COURTE ...

     Les TELECOMMANDES AUSSI !

    Car une télécommande est un "accessoire indispensable", elle est la plus fragile et la plus sollicitée de tous les dispositifs électroniques d'accès, de confort domestique, domotique ou automobile. 

     Sa chute, sa dégradation accidentelle, sa fragilité de conception ou son vieillissement anticipé, sa non-réparabilité, entraine souvent une dépense importante ou le remplacement de tout un ensemble surtout depuis l'installation des anti-démarrages et des systèmes "main-libre" sur les véhicules et l'avénement des produits asiatiques à bas prix dans la TV, la Hi-fi ou le multimédia. 

      Depuis 20 ans, le télécommandier luttent activement et pragmatiquement contre cette aberration galopante, en exerçant simplement le métier qu'il a appris : Celui traquer les pannes électroniques, pour redonner vie à un appareil et lui éviter la mise au rebus au moindre problème. 

      Demain, s'il n'y a plus de dépanneurs, il n'y aura plus de réparation et donc bien plus de déchets D.E.E.E. et bien plus de consommateurs floués, détroussés, étranglés par les pratiques perverses de notre économie qui ruinent l'environnement, accumulent des déchets très toxiques et vident les richesses de nos sous-sols (métaux rares, terres rares, plastiques, pétroles) et culpabilise, pollue gravement la planète et appauvri une partie du monde, 


CONCEPTION 

ET

MATERIAUX FRAGILES

CONCEPTION

INDEMONTABLE :

COQUE SOUDEE

& PILE SOUDEE 

ABSENCE

DE SOLUTION ABORDABLE

AUCUNE REPARATION SUR

LES TELECOMMANDES !


Elle est enfin devenu un délit depuis juillet 2015 en France. 

Plusieurs enquêtes sont en cours ... 


Article L213-4-1 (abrogé au 1 juillet 2016) En savoir plus sur cet article...

I.-L'obsolescence programmée se définit par l'ensemble des techniques par lesquelles un metteur sur le marché vise à réduire délibérément la durée de vie d'un produit pour en augmenter le taux de remplacement.

II.-L'obsolescence programmée est punie d'une peine de deux ans d'emprisonnement et de 300 000 € d'amende.

III.-Le montant de l'amende peut être porté, de manière proportionnée aux avantages tirés du manquement, à 5 % du chiffre d'affaires moyen annuel, calculé sur les trois derniers chiffres d'affaires annuels connus à la date des faits.

Source : www.legifrance.gouv.fr    www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?idSectionTA=LEGISCTA000031053369&cidTexte=LEGITEXT000006069565&dateTexte=20151016

LA METHODE ... 

DIMINUER LA DUREE DE VIE D'UN PRODUIT PAR TOUS MOYENS POSSIBLES 

(y compris l'impossibilité de réparer ou de faire réparer) 

L'OBJECTIF ... 

AUGMENTEZ LE TAUX DE REPLACEMENT DU PRODUIT EN ECCOURTANT SA VIE PAR TOUS LES MOYENS  POSSIBLES

            DONC ... ON NE PEUT PAS DIRE QU'UN PRODUIT EST IRREPARABLE ALORS

                         QUE L'ON NE SE DONNE PAS LES MOYENS DE LE REPARER !

  Changer une pile, un bouton, un interrupteur, fût t'il souder, fournir des boitiers d'origine, changer un accumulateur sur une télécommande sans pile, fournir les méthodes de synchronisation dans les notices d'utilisation, faire que les télécommandes soient simplement démontables (non collées, sans vis indémontables) n'est ni impossible, ni infaisable... donc on ne peut pas définir ces télécommandes (en panne) comme des produits IRREPARABLES et invoquer très vite le CAS DE FORCE MAJEURE qui permet aux professionnels de se dégager de l'obligation de résultat. 


    POURQUOI CET ENGAGEMENT DU TELECOMMANDIER (depuis 20 ans...) 

  Parce que je constate dans ma pratique professionnelle et personnelle, depuis au moins 30 ans, que les méthodes de prise en charge des pannes des acteurs professionnels et surtout des constructeurs se dégradent au point qu'ils sont arrivés à verrouiller informatiquement l'ensemble du système, en prétextant la protection et la sécurité des biens ou des personnes (cryptage, logiciels propriétaires) et la protection industrielle et tout particulièrement dans le secteur automobile, en commençant par les constructeurs les plus prestigieux. (et c'est dommage pour eux, gageons que les clients ne sont pas fous et qu'ils sauront s'en souvenir dans leur prochain acte d'achat volontaire) .

Aujourd'hui, 50% des retours sous-garantie après une réparation ne sont ABSOLUMENT PAS JUSTIFIES pour 5 raisons principales : 

  1. Parce que la télécommande n'a pas été correctement synchronisée, (par absence de procédure)
  2. Parce que les concessionnaires (ou grands garages) disent qu'il n'y a pas de synchronisation à faire. (Ce qui bien entendu est faux et nous n'avons aucun mal à le prouver en guidant le client dans une solution le plus souvent évidente)
  3. Parce que les concessionnaires (ou grands garages) ne veulent pas reparamètrer les UCH, BSI, Modules de servitude ou font semblant de le faire.  (ce qui est encore plus grave)
  4. Parce que les concessionnaires  disent que la télécommande n'émet pas ... ou n'a pas de code transpondeur  (Ce qui est facile à prouver à toute personne venant à l'atelier ou par vidéo) 
  5. Parce qu'ils disent que la télécommande est déprogrammée, effacée ou sans code... (ce qui est facile de prouver également - nous ne décryptons pas les codes (infalsifiables), nous les visualisons) 
  6. Parce qu'ils facturent une prestation de 5 à 10mn à plus de 80€... parfois même lorsque la procédure échoue, en rejetant la faute sur nous, sur nos collègues ou sur une impossibilité technique !   (Article 1147 du code civil sur l'obligation de résultat vous protège théoriquement)

Dans ces cas là, nous reprenons les télécommandes sous-garantie, nous filmons le test, nous apportons les preuves en vidéo et une attestation sur l'honneur, du bon fonctionnement de la clé ou de la carte permettant à d'autre garages plus honnêtes ou plus sérieux de faire correctement leur métier. Nous tiendrons alors une liste de garage vertueux et des autres !

    Ces comportements sont HONTEUX et ce n'est pas parce que pratiquement tous les constructeurs font la même chose que c'est acceptable en terme de respect du consommateur, honnêteté et d'éco-citoyenneté. VOUS tout comme MOI, en tant que Homo-consommatorus, nous nous faisons avoir par des décideurs dont la seule et unique valeur est le profit absolu.  

    Depuis que l'électronique est "programmable" avec des programmes "propriétaires", seul le constructeur ou son réseau de concessions, d'installateurs, a un "droit de vie et de mort" sur l'électronique (fort coûteuse) des véhicules. C'est exactement le même problème que pour les imprimantes et la téléphonie.

    Mais aussi parce que comme mes clients, nous subissons directement la mauvaise fois de très nombreux concessionnaires qui refusent de resynchroniser des télécommandes parfaitement réparées ou des télécommandes qui n'étaient même pas en panne et le client est parfois obligé de passer par plusieurs petits garages, de stations techniques multimarques ou par des électriciens automobile, parce que les constructeurs refusent délibérément de faire leur travail pour vendre une autre télécommande...   

  C'est donc de l'obsolescence programmée par défaut de service techniquement faisable. Nous prouvons, à chaque télécommande réparée, que c'est possible économiquement et techniquement possible parce que nous le faisons depuis 20ans, avec de nombreux collègues, grâce à des pièces, des boutons et des boitiers "génériques", désormais disponible sur le web depuis l'étranger !

1999 :

2017 :

Notes, références, articles, associations : 

Wikipédia

https://fr.wikipedia.org/wiki/Obsolescence_programm%C3%A9e

Adresse d' Associations et organisations de défense de l'environnement, du développement durable, Economie Circulaire, défense des consommateurs . 

 
1er ATELIER DE REPARATION DE TELECOMMANDES
1er PRIX NET TROPHEES 2004 - 2eme PRIX DEVELOPPEMENT DURABLE
MAITRE ARTISAN TELECOMMANDIER 2014